Dernières nouvelles

Le Royaume-Uni accepté en tant que pays candidat à l’organisme de promotion de la transparence des revenus des ressources naturelles

Pour la ministre britannique, l’engagement envers l’ITIE montre l’importance accordée à la transparence.

Mercredi 15 octobre 2014 – Le Royaume-Uni a été accepté aujourd’hui en tant que pays « candidat » à la norme mondiale de transparence ITIE. Il vient ainsi se joindre à la cinquantaine de pays qui se sont engagés à améliorer la transparence des recettes gouvernementales tirées de l’extraction des ressources naturelles.

À travers cette adhésion à l’ITIE, le gouvernement britannique s’engage à présent à garantir la pleine transparence des recettes tirées de l’extraction de ses ressources pétrolières, gazières et minières. Il promet également de travailler de concert avec les entreprises et les organisations de la société civile pour assurer un débat éclairé sur la manière dont ses ressources naturelles sont gérées.          

Jo Swinson, ministre britannique et champion ITIE pour le Royaume-Uni affirme :

« Notre engagement envers l’ITIE montre à quel point nous prenons la transparence des entreprises et du gouvernement au sérieux. Les plus grandes compagnies pétrolières, gazières et minières ont déjà manifesté leur soutien à cette initiative. Maintenant que nous sommes pays candidat, nous allons poursuivre notre travail avec l’industrie et la société civile pour mettre en œuvre l’ITIE au Royaume-Uni. »

Selon Clare Short, présidente de l’ITIE :

« Les citoyens britanniques s’attendent bien évidemment à ce que les ressources naturelles publiques soient gérées de manière efficace et à ce qu’il soit fait bon usage des recettes générées. Grâce à l’ITIE-Royaume-Uni, les citoyens pourront mener un débat informé sur la meilleure façon de gérer ces ressources. »

Peter Mather, vice-président régional du groupe BP pour l’Europe et directeur pour le Royaume-Uni déclare :

« En tant que membre fondateur de l’ITIE et membre du Conseil d’administration de l’Initiative, BP soutient activement le processus de mise en œuvre de l’ITIE au Royaume-Uni. Nous nous réjouissons et nous soutenons les efforts de ceux des pays dans lesquels nous travaillons qui choisissent de s’engager envers la mise en œuvre de l’ITIE, afin d’augmenter et d’améliorer la transparence des flux de revenus ».

Miles Litvinoff, coordinateur de la campagne Publiez Ce Que Vous Payez au Royaume-Uni, affirme :

« La société civile se félicite de la pleine participation du Royaume-Uni à l’ITIE en tant que pays candidat et tout particulièrement de l’engagement du pays à établir des déclarations par projet et à divulguer la propriété réelle. Nous travaillerons de concert avec le gouvernement britannique et avec l’industrie pour que les rapports ITIE du Royaume-Uni soient aussi clairs et exhaustifs que possible, afin de contribuer à l’établissement d’une véritable norme internationale de transparence et de redevabilité dans le secteur pétrolier, gazier et minier qui autonomise les citoyens au niveau mondial ».

En tant que pays candidat, le Royaume-Uni dispose de trois ans pour mettre pleinement en œuvre la norme de transparence ITIE et parvenir à la conformité à l’ITIE.

La décision du Conseil d’administration dans son intégralité:

 

Le Conseil d’administration de l’ITIE accepte le Royaume-Uni comme pays Candidat avec effet au 14 octobre 2014. En conformité avec la Norme ITIE, le Royaume-Uni est tenu de publier son premier rapport ITIE dans les 18 mois suivant son accession au statut de pays Candidat (au plus tard le 14 avril 2016). Si le rapport ITIE n’est pas publié à cette échéance, le Royaume-Uni sera suspendu. La Validation commencera dans les deux ans et demi suivant l’accession du Royaume-Uni au statut de pays Candidat (d’ici au 14 avril 2017). Conformément à l’Exigence n°1.6.c, le Groupe multipartite de l’ITIE Royaume-Uni est tenu de publier un rapport annuel d’activités pour 2014 au plus tard le 1er juillet 2015.”

 

Remarques

  • L’ITIE est constituée d’une coalition de gouvernements, d’entreprises, de groupes de la société civile, d’investisseurs et d’organisations internationales. En savoir plus sur www.eiti.org/fr.
  • L’ITIE est présidée par la Très honorable Clare Short. Mme Short a été Secrétaire d’État au Développement international du Royaume-Uni (1997-2003).
  • 48 pays mettent actuellement en œuvre la Norme ITIE et sont reconnus soit conformes à l’ITIE soit candidats à l’ITIE. La liste des pays peut être consultée à www.eiti.org/fr/countries.
  • Pour obtenir davantage d’informations sur les activités de lu Royame-Uni au sein de l’ITIE, veuillez consulter la page consacrée à ce pays sur le site de l'ITIE ou sur le site national de l'ITIE du Royaume-Uni.